Le sauveur… héros ou bourreau ?

Dif­fi­cile de com­pren­dre pourquoi vous ne cessez de vous dis­put­er avec votre conjoint.e, votre parent/enfant ou votre col­lègue ? Cela vient prob­a­ble­ment de la posi­tion que vous prenez dans la rela­tion. Cer­taines posi­tions ali­mentent la vio­lence du quo­ti­di­en et nos émo­tions de colère, de tristesse et de frus­tra­tion. Que vous souhaitiez aider quelqu’un (sauveur), que vous vous plaig­niez d’une injus­tice (vic­time) ou que vous reprochiez quelque chose à un proche (bour­reau), vous activez et ali­mentez le con­flit. Apprenez donc à en sor­tir.

Nos murailles de Chine

Saviez-vous que lorsque vous vous défend­ez, que vous essayez de con­va­in­cre l’autre, vous criez à l’injustice ou que vous lui reprochez de “créer” un prob­lème, vous érigez une muraille entre vous et l’être aimé ? Non seule­ment cette muraille vous coupe de la rela­tion, cet espace invis­i­ble de partage qui nour­rit, mais en plus : tel un mur vous empêche d’avancer, cette muraille vous empêche d’évoluer… Pas de panique ! Vous trou­verez dans cet arti­cle les dif­férentes étapes d’apaisement et d’ouverture.

Je suis toujours divisé(e) entre : “Si ça doit arriver, ça arrivera” et “Si tu le veux, va le chercher”

Vous désirez quelque chose et cela ne vient pas ? Ou, vous ren­con­trez des blocages au moment où vous essayez de faire quelque chose ? Alors pour essay­er de com­pren­dre ou de vous ras­sur­er, vous vous dites cette petite phrase : “Si ça ne se fait pas, c’est que ça n’est pas pour moi”. Mais d’un autre côté, vous vous rap­pelez cet autre dis­cours: “Si tu le veux, va le chercher”.
Alors, quelle posi­tion adopter ?

ConnexionInscription