Le sauveur… héros ou bourreau ?

L’enfer est pavé de bonnes intentions”
Ça vous dit quelque chose ?

Revenons donc sur le trio : Vic­time — Bour­reau — Sauveur.
Cette rela­tion est beau­coup plus courante qu’on ne peut le penser. Il suf­fit de vouloir aider quelqu’un, se plain­dre ou cri­ti­quer pour pou­voir gliss­er vers ce trio. L’i­den­ti­fi­ca­tion à l’une de ces trois posi­tions nous fait alors jouer incon­sciem­ment une prob­lé­ma­tique qui ali­mente la vio­lence du quotidien.

Ce qu’il est impor­tant que vous com­pre­niez d’emblée, au sujet de ce trio c’est que :

1/  l’un ne va pas sans les autres
C’est-à-dire que la présence de l’un entraîne irrémé­di­a­ble­ment l’activation des deux autres.

2/ Ce trio ali­mente les rela­tions de violence
Cette vio­lence n’a pas besoin d’être physique et extrème pour exis­ter, elle sait aus­si s’immiscer dans le quo­ti­di­en, dans les rap­ports de pou­voir sub­tils, dans l’alimentation des égos, dans les “cri­tiques con­struc­tives” et autres “bonnes inten­tions” qui autorisent le juge­ment, la dis­til­la­tion de la peur et l’humiliation.

3/ Les posi­tions de ce trio sont interchangeables
Vous n’avez pas besoin de trois pro­tag­o­nistes (un gen­til, un très gen­til et un méchant) pour que ce trio existe. Il suf­fit que vous vous plaignez (acti­va­tion de la vic­time), que vous cri­tiquiez (acti­va­tion du bour­reau) ou que vous ten­tiez de soulager l’être aimé de ses blessures (posi­tion du sauveur) pour activ­er incon­sciem­ment les autres posi­tions en l’autre.
Mais aus­si en vous !
Parce que si vous vous posi­tion­nez en vic­time ou sauveur, vous devien­drez irrémé­di­a­ble­ment aus­si le bour­reau à un moment ou à un autre.

-

Dif­fi­cile à croire ?

Qui ne s’est jamais sen­ti irrité par le com­porte­ment de quelqu’un d’autre, qu’il juge alors comme “mau­vais” (mal éduqué, irre­spectueux, égoïste…), en se plaig­nant de son comportement ?

La per­son­ne qui se sent mal­menée, se posi­tionne incon­sciem­ment en vic­time (elle souf­fre du com­porte­ment de l’autre) et pro­jette donc l’étiquette de bour­reau sur ses épaules. Ce dernier, qui ne com­prend pas for­cé­ment ce qu’on lui reproche, se sent alors attaqué (vic­time) et va prob­a­ble­ment se défendre (de son “bour­reau” qui se pense vic­time), avec irri­ta­tion ou agres­siv­ité. Il vient alors, sans le vouloir, con­firmer l’étiquette ini­tiale de bour­reau pro­jeté sur lui.

Vous avez mal à la tête ? C’est normal…

Com­prenez juste que lorsque l’on se place en vic­time, on se plaint, on pro­jette la faute sur l’autre et on devient soi-même, sans le vouloir ni le savoir, le bour­reau de l’autre.

Donc la posi­tion de vic­time ali­mente le bour­reau, en l’autre et en soi-même.
C’est à dire que le “bour­reau” pré­sumé devient vite vic­time de la per­son­ne qui se plaint et la pro­jec­tion de la faute sur l’autre peut cir­culer ain­si indéfin­i­ment dans la rela­tion, d’un pro­tag­o­niste à l’autre. Ça devient vite un manège infernal.
D’où le mal de tête 😉

-

Mais qu’en est-il du sauveur ?

Là où il y a une vic­time il y a sou­vent un sauveur, soit pour pren­dre sa défense, soit pour la répar­er ou la soulager.

Les per­son­nes qui se posi­tion­nent en sauveur, por­tent en eux, la croy­ance incon­sciente que leur valeur dépend de la manière dont ils s’occupent des autres

Du coup, si l’autre n’a pas besoin d’eux, ils ne peu­vent se sen­tir exister.
D’où le plaisir à être le con­fi­dent ou celui qui répare, qui rend service.
Leurs qual­ités sont donc une écoute atten­tive et bien­veil­lante, ain­si qu’un plaisir à s’occuper des autres.
La con­tre-par­tie c’est… qu’ils ont “besoin” que l’autre souf­fre, ou ait besoin d’eux.

Ils peu­vent ain­si main­tenir incon­sciem­ment l’autre dans sa souffrance.
Et pro­jeter leur frus­tra­tion sur l’autre quand :

  • Ils ne sont plus utiles et que tout va bien

La per­son­ne pré-suposée “vic­time” ou souf­frante com­mence à aller de mieux en mieux et a de moins en moins besoin de l’aide de son sauveur. Celui-ci va poten­tielle­ment juger et déval­oris­er ses choix et nou­veaux com­porte­ments, par frus­tra­tion incon­sciente liée au sen­ti­ment de ne plus être utile.

  • Ils sont impuis­sants à aider l’autre

Si les con­seils et actions qu’ils enga­gent n’ont pas d’effet au moyen/long terme, le sen­ti­ment d’impuissance peut être si frus­trant qu’ils devi­en­nent irri­ta­bles, évi­tants ou cul­pa­bil­isants, pas­sant d’une écoute bien­veil­lante à l’accusation.
On peut observ­er de tels com­porte­ments dans les hôpi­taux ou unités de soins, lorsque cer­tains soignants devi­en­nent impuis­sants à aider leur patient et devi­en­nent évi­tants, irri­ta­bles ou accusa­teurs. Oui, même si ce n’est pas la majorité heureuse­ment, cela peut arriver.

  • Ils se sen­tent rejetés ou délaissés

Le sauveur peut se met­tre à juger l’autre d’égoïste ou d’ingrat, quand il se met à vivre sa vie, sans trop don­ner de nou­velles par exem­ple. Tout cela en se sen­tant “vic­time”, car délais­sé et non reconnu.

Atten­tion ! Tout cela ne s’active pas de manière con­sciente ! Le sauveur ne sait juste pas quoi faire d’autre… que de s’occuper par l’autre.
C’est pour cette rai­son qu’il peut vite “étouf­fer” avec ses bonnes inten­tions. Ça vous dit quelque chose, l’archétype de la bonne mère qui veut tou­jours aider et qui se fait rejeter ? Bah voilà, c’est le bon exem­ple ! Cette per­son­ne ne com­prend pas la sit­u­a­tion et se sent pro­fondé­ment blessée et incom­prise face au rejet des autres.
Les niveaux d’inconscience du “sauveur” peu­vent vari­er, d’une réelle incon­science pour la “mère poule”, à la con­science de cer­taines tech­niques de manip­u­la­tion pour le per­vers nar­cis­sique, qui se racon­te qu’il sait juste com­ment obtenir ce dont il a besoin, en toute légitim­ité. Cepen­dant, aucun n’a com­plète­ment con­science de la tox­i­c­ité de leur posi­tion dans la relation.

De plus, les per­son­nes qui por­tent cette croy­ance (que leur valeur dépend de la manière dont ils s’occupent des autres) man­quent sou­vent de légèreté dans les rela­tions. Ils l’ont per­du en chemin, du fait d’une his­toire de vie dif­fi­cile, ou cela ne leur a, tout sim­ple­ment, pas été transmis.
La valeur des rela­tions vient alors de ce qui est “sérieux” ou “pro­fond”.

Donc quand tout va bien, ils ne savent pas :

  • Par­ler pour ne rien dire
  • Faire des blagues
  • Rire pour un rien…

Pire, ils déval­orisent la “légèreté” des autres, jugée alors comme “super­fi­cielle”.

-

Alors com­ment sor­tir de ce trio infernal ?

C’est très impor­tant que vous com­pre­niez que la sor­tie de ce trio ne peut se faire que de la posi­tion de “Bour­reau”… Pourquoi ?

Qui veut enlever l’habit de Sauveur, ce super héros ?

Et la vic­time souf­fre, certes, mais elle a aus­si de nom­breux béné­fices secondaires :

  • Elle attire l’attention de l’autre et son aide
  • Elle peut aus­si se “sen­tir” exis­ter par la sen­sa­tion de douleur ou de souf­france qui lui rap­pelle que mal­gré le vide intérieur, elle est bien vivante.

Alors que… qui veut garder/assumer l’habit de bourreau ?
Même les dji­hadistes dis­ent qu’ils se “sac­ri­fient”. Ils se posi­tion­nent donc en sauveur/vengeur ou vic­time … cer­taine­ment pas en bourreau.

Une fois qu’on prend con­science de tous les endroits où l’on fait du mal à l’autre (ou à soi-même en ali­men­tant la posi­tion de bour­reau chez l’autre), même sans le savoir ou le vouloir, alors on peut accepter d’arrêter de se posi­tion­ner en sauveur ou vic­time pour éviter le bour­reau en soi… (et en l’autre).

Encore faut-il pou­voir accepter la respon­s­abil­ité (et non la cul­pa­bil­ité) de ce que l’on attire, pour en pren­dre con­science. Et ça ce n’est pas une mince affaire !

L’aide de thérapeute “con­scients” et bien­veil­lants, ayant tra­vail­lés sur leur pro­pre égo, est alors pré­cieuse pour accom­pa­g­n­er cette prise de con­science et la libéra­tion de ces mécan­ismes. Car un “proche” est très sou­vent mal posi­tion­né pour faire com­pren­dre cela à l’être aimé, surtout s’il est directe­ment impliqué dans cette dynamique rela­tion­nelle. Mieux vaut dans ce cas laiss­er ce soin à quelqu’un de neutre.

Sauf… si tout cela est dit avec BEAUCOUP d’amour (sans reproche, ni critique).

-

Mais com­ment aider l’autre sans se posi­tion­ner en sauveur alors ?

  • Par la “présence” (dif­férente du “faire”) et l’écoute atten­tive et neu­tre, d’abord.
  • Par la respon­s­abil­i­sa­tion de l’autre dans un sec­ond temps : “Que peux-tu faire pour arrêter/changer la situation ?”

Et atten­tion :

  • A ne pas ali­menter le bour­reau : “Tu l’as bien mérité !”, “C’est ta faute.”
  • A ne pas ali­menter la vic­time : “Tu as rai­son c’est injuste”, “C’est qu’un.e c…”
  • A ne pas ali­menter le sauveur : “Tu dois faire ci ou ça, comme ça”.

Donc pour résumer…

Méfiez-vous tou­jours des posi­tions de sauveur et de vic­time, en l’autre mais aus­si et surtout en vous-même !

Aurélie Aspert

P.S : A tous les thérapeutes et soignants, soyez vig­i­lants de bien tra­vailler sur cette pos­ture égo­tique du sauveur et sur l’angoisse de l’impuissance qui y est asso­ciée, pour accom­pa­g­n­er vos patients de manière ajustée.

P.S 2 : Vous vous recon­nais­sez dans cet arti­cle et vous vous sen­tez mal à l’aise après sa lec­ture ? Ne vous inquiétez pas nous sommes nom­breux dans ce cas là !
Moi aus­si je viens de cet endroit. Cela ne m’a pas empêchée de le tra­vailler et d’en sor­tir. Aujour­d’hui je peux con­tin­uer à aider les gens, en toute con­science. Et lorsque ce sché­ma se réac­tive, la ver­bal­i­sa­tion respon­s­able et authen­tique per­met d’en sor­tir rapidement 🙂

Pour recevoir les arti­cles directe­ment dans votre boite mail, pensez à vous inscrire à la newslet­ter en inclu­ant lapositionessentielle@gmail.com dans vos con­tacts :

44 Comments

  • Aurélie Aspert 21 juin 2019

    Une question ? Un partage ? c'est par ici !

    Répondre
  • La dépression selon La Position Essentielle - La position essentielle 24 novembre 2019

    […] Les béné­fices sont asso­ciés à ceux de la posi­tion de vic­time. Sauf que cette fois le bour­reau est intérieur. En souf­frant ou en étant vul­nérable, l’expérience (per­son­nelle, famil­iale, cul­turelle) a mon­tré que l’attention des autres pou­vait se tourn­er vers eux. Elles peu­vent réveiller le syn­drome de sauveur chez les per­son­nes qui y sont pré-dis­posées (prob­lé­ma­tique incon­sciente com­plé­men­taire) et béné­fici­er ain­si de l’aide ou de l’attention qu’elles ne sont pas capa­bles de s’accorder (car cela nour­rit la cul­pa­bil­ité). (Cf. arti­cle : Le sauveur… héros ou bour­reau ?) […]

    Répondre
  • Amae 14 août 2020

    Bonjour, je viens de tomber sur votre article très intéressant. J’avoue avoir longtemps eu la position de sauveur et je croyais m’en être sortie ...sauf qu’en lisant votre article je n’en suis plus si sûre. En effet, il m’arrive encore fréquemment d’avoir cette sensation que ma valeur dépend du niveau de bien être des gens, qu’ils se détournent de moi quand ils vont bien ou ont autre chose de mieux à faire. De même je suis aussi beaucoup à la recherche de profondeur dans mes relations, j’ai beaucoup de mal à parler de la pluie et du beau temps. Comment faire du coup pour retrouver cette légèreté relationnelle et sortir complètement du coup de cette position de sauveur ?
    En vous remerciant par avance

    Répondre
    • Aurélie Aspert 18 août 2020

      Bonjour Amae,

      Merci pour votre question.
      Il n'y a rien de mal à chercher de la profondeur dans les relations. Cependant, quand seules les relations profondes sont possibles cela indique une certaine forme d'insécurité. Une mémoire souffrante du passé, consciente ou non, vous pousse à vérifier la valeur du lien.
      Un travail psychothérapeutique, sur votre positionnement relationnel et sur les mémoires passées, pourrait vous aider à vous alléger.
      Il est aussi probable que votre famille ne vous ait pas transmis la légèreté et l'humour. Or cela s'apprend, tout comme l'amour. Pour y avoir accès il faudra donc, dans un premier temps, vous libérer de ce qui vous pèse. Le reste pourra s'apprendre ensuite, petit à petit, en attirant à vous des personnes qui incarnent ces valeurs et qui pourront vous les transmettre.
      Un exercice de PNL (Programmation neuro-linguistique), est possible pour vous détacher de cette croyance que votre valeur dépend de la manière dont vous vous occupez des autres. Nous pouvons nous rencontrer pour cela, par visio ou en cabinet.
      Autrement, si vous connaissez un hypnothérapeute de confiance et que vous êtes consciente de ce qui vous a blessé par le passé, quelques séances pourraient vous aider.

      Ceci dit, pour lâcher la position de sauveur, il est important de comprendre que l'Autre, ne pourra sortir de son problème que s'il s'y engage personnellement. Personne d'autre que lui ne pourra faire le travail à sa place. La seule aide réelle que vous pouvez apporter aux autres est de devenir un modèle, d'incarner la guérison par votre propre parcours. Votre présence est primordiale bien sûr, en restant à l'écoute des émotions et questionnements, sans chercher à avoir la solution.
      Votre valeur dans la relation dépend de ce que vous Êtes et non de ce que vous faites.

      Bon courage à vous

      Répondre
  • yabanci 7 février 2021

    Jerky ball tip fatback sausage turkey pastrami doner flank. Shank ham hock burgdoggen tri-tip capicola. Christalle Daren Santiago

    Répondre
  • dublaj 8 février 2021

    Excellent post! We will be linking to this great post on our website. Keep up the great writing. Dorothee Matthieu Gianna

    Répondre
  • yabanci 8 février 2021

    Thanks so much for the post. Much thanks again. Really Cool. Kari Maximilian Sill

    Répondre
  • kesintisiz 10 février 2021

    Any chance you could sub honey or maple syrup for the sugar? And if so how much Would love to make These for my toddler Mina Remus Gleda

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    Excellent way of describing, and good post to obtain facts regarding my presentation topic, which i am going to convey in university. Dee Dee Abba Brena

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    whoah this weblog is excellent i like reading your posts. Keep up the great paintings! You know, a lot of people are looking around for this information, you can aid them greatly. Heather Ximenes Zoellick

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    It is actually a nice and useful piece of info. I am happy that you shared this useful info with us. Please keep us informed like this. Thank you for sharing. Adrienne Rollin Zellner

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    I got what you intend,saved to favorites, very nice internet site. Rosamond Davin Cerveny

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    Way cool! Some extremely valid points! I appreciate you penning this article and also the rest of the site is extremely good. Ilise Etienne Kath

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    I am really happy to glance at this website posts which carries tons of useful facts, thanks for providing such information. Latrena Leon Ilarrold

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    three. Der Browser muss das Setzen von Cookies erlauben. Deny Benedicto Krum

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    You made some good points there. I looked on the internet for the topic and found most people will go along with with your blog. Daloris Flem Reynold

    Répondre
  • turkce 13 février 2021

    When I originally left a comment I appear to have clicked the -Notify me when new comments are added- checkbox and from now on whenever a comment is added I recieve four emails with the exact same comment. There has to be an easy method you can remove me from that service? Appreciate it! Kellia Brendan Akeyla

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    Definitely, what a great website and educative posts, I will bookmark your site. All the Best! Claretta Lamond Humbert

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    I hope to be frequenting this space more often. If only I can convince the kiddos to stop being home the plague. Tandy Boyce Roderic

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    I was just searching for this info for some time. After 6 hours of continuous Googleing, finally I got it in your website. I wonder what is the lack of Google strategy that do not rank this type of informative websites in top of the list. Generally the top web sites are full of garbage. Bunni Dalston Gebler

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    Hi there, after reading this remarkable post i am as well happy to share my know-how here with friends. Constanta Izaak Judy

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    Good day! I just wish to offer you a big thumbs up for your great information you have here on this post. I am coming back to your website for more soon. Cosette Welch Agle

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    Fabulous, what a weblog it is! This blog presents useful data to us, keep it up.| Vin Axe Cristobal

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    First mover advantage stealth crowdsource angel investor backing accelerator seed round startup client freemium burn rate supply chain infrastructure success. Infographic success growth hacking traction startup pitch twitter hackathon launch party niche market strategy burn rate infrastructure. Roxanne Bevan Gorlin

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    Neque turpis vitae eros praesent varius. Egestas pellentesque urna blandit, sed ac leo ut mi, nam wisi, laborum donec erat amet. Maybelle Stanwood Edgard

    Répondre
  • turkce 14 février 2021

    Thank you,I look forward to hearing from you soon. Deena Niall Merrilee

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    I like looking through a post that will make men and women think. Also, many thanks for permitting me to comment! Fanya Hersch Burk

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    Incredible points. Sound arguments. Keep up the amazing spirit. Annadiane Randy Rolland

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    Generally I do not read post on blogs, but I would like to say that this write-up very forced me to try and do so! Your writing style has been surprised me. Thanks, quite nice post. Codi Fax Eveleen

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    Im thankful for the blog article. Really looking forward to read more. Fantastic. Sophey Konrad Eckardt

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    Hello there. I discovered your website via Google while looking for a similar matter, your site got here up. It seems to be great. I have bookmarked it in my google bookmarks to visit then. Abby Davin Trevar

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    I am sure this article has touched all the internet users, its really really fastidious piece of writing on building up new weblog. Christean Meryl Oletha

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    I really enjoy examining on this internet site , it has got great posts . Clarie Amos Amiel

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    Hello i am kavin, its my first time to commenting anywhere, when i read this paragraph i thought i could also create comment due to this sensible article.| Juditha Shea Cadel

    Répondre
  • turkce 15 février 2021

    I love it when people come together and share ideas. Great blog, continue the good work! Tamra Reed Mommy

    Répondre
  • turkce 16 février 2021

    Hi there. I found your website by way of Google even as looking for a similar topic, your website got here up. It seems good. I have bookmarked it in my google bookmarks to visit then. Kristina Chet Lyckman

    Répondre
  • turkce 16 février 2021

    Again, many thanks for your feedback and encouragement! Looking forward to reading your blog! Louisa Gerome Towne

    Répondre
  • erotik 17 février 2021

    Life is short, and this article saved valuable time on this Earth. Brier Wilden Stringer

    Répondre
  • erotik 17 février 2021

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation Verna Lannie Prebo

    Répondre
  • 샌즈카지노 17 février 2021

    Unquestionably believe that which you said. Your favorite justification appeared to be on the internet the easiest thing to be aware of. Persis Ignazio Conroy

    Répondre
  • 샌즈카지노 17 février 2021

    Wherein, seasons from. Fruitful saw subdue waters good great midst behold great. Face divide whose may fly living of brought life behold darkness. I form. Beast. Together seed earth divided herb our winged. Lights a upon sixth cattle. Monique Judd Hardy

    Répondre
  • erotik 17 février 2021

    Pretty! This was an extremely wonderful article. Thank you for supplying this info. Starr Carmine Nahamas

    Répondre
  • erotik 17 février 2021

    Way cool! Some extremely valid points! I appreciate you writing this article plus the rest of the website is really good. Vyky Jamie Jacklyn

    Répondre
  • erotik 17 février 2021

    Touche. Great arguments. Keep up the great spirit. Della Marwin Fabrianna

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *